mercredi 21 octobre 2015

Survol des meilleurs débuts de saison

Le fulgurant début de saison des Canadiens de Montréal (sept victoires consécutives) m’inspire un billet sur les meilleurs départs par différents clubs.

Baseball majeur 

En 1982, les Braves d’Atlanta débutaient la saison en remportant leurs 13 premiers matchs. Les Braves allaient terminer au premier rang de la division Ouest, mais ils furent éliminés rapidement par les Cardinals de Saint Louis, les éventuels champions de la Série mondiale.

Les Brewers de Milwaukee, à l'époque où ils évoluaient dans Ligue américaine, commencèrent la saison avec 13 victoires consécutives. Malgré cet excellent départ, les Brewers terminèrent au troisième rang de leur division dernière les Tigers et les Blue Jays.

Mention honorable à l’édition de 1966 des Orioles de Baltimore qui débutèrent la saison avec 12 victoires à leur 13 premières parties. Baltimore allait remporter le titre de la Ligue américaine (par neuf matchs devant les Twins) pour ensuite remporter, en quatre parties, la Série mondiale contre les Dodgers de Los Angeles.

Également à considérer, les Tigers de Detroit en 1984 (35 victoires à leur 40 premières parties) et les Mets de New York en 1986 (20 victoires et quatre revers pour débuter la saison) qui allèrent gagner la Série mondiale.

Ligue nationale de football

En 2007, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre connaissaient une saison (régulière) parfaite, écrasant la majorité de leurs adversaires en route vers 16 victoires consécutives. Ils ajoutèrent deux autres victoires en séries éliminatoires avant de perdre le Super Bowl face à Eli Manning et les Giants de New York.

En 1972, les Dolphins ont connu saison parfaite avec 14 victoires en saison et trois autres gains lors des éliminatoires, dont l’ultime victoire lors du Super Bowl VII contre Washington.

NBA

En 1948-1949, les Capitols de Washington, de la BAA, sous la gouverne d’un certain Red Auerbach, remportèrent leurs 15 premiers matchs. Bien que les Capitols aient connu ce départ canon, ils terminèrent le calendrier avec le troisième meilleur dossier de la ligue et ils s’inclinèrent en finale devant les Lakers de Minneapolis.

En 1993-1994, les Rockets de Houston égalèrent le record de Capitols avec 15 gains consécutifs pour amorcer le calendrier. Le dénouement final sera plus heureux pour les Rockets alors qu’ils seront couronnés champions de la NBA.

Ligue nationale de hockey

En 2012-2013, le début de la saison est retardé en raison d’un conflit de travail. Lorsque la saison s'amorce à la fin du mois de janvier, les Blackhawks de Chicago amassèrent des points à leurs 24 premiers matchs; l’équipe de Joel Quenneville obtint 21 victoires (dont six en temps supplémentaire) et subit trois défaites en tirs de barrage. Chicago allait gagner la coupe Stanley.

En 1984-1985, les Oilers d’Edmonton, champion en titre de la coupe Stanley, commencèrent la campagne en lion avec dossier de 12 victoires, aucune défaite et trois matchs nuls. Edmonton allait conserver leur titre défaisant les Flyers en finale.

En 1993-1994, les Maple Leafs de Toronto, sous la gouverne de Pat Burns, amorcèrent la saison avec 10 victoires consécutives; ce sont les Canadiens qui infligèrent aux Leafs un premier revers. 

En 2006-2007, les Sabres de Buffalo égalèrent la marque des Maple Leafs en remportant leurs 10 premières parties. Au cours de la même saison, les Ducks d’Anaheim amassèrent un point au cours de leurs 16 premières rencontres (12 victoires et quatre défaites en temps supplémentaire). Anaheim sera sacré champion de la coupe Stanley cette année-là.

N’oublions pas les Canadiens de Montréal de 1943-1944 qui furent invaincus à leurs 14 premières parties (11 victoires et 3 matchs nuls) ; l’équipe dirigée par le légendaire Dick Irvin domina la LNH (38 victoires, 5 défaites, 7 nulles) en route vers la conquête de la coupe Stanley.

Football

En 2003-2004, Arsenal réussi l’exploit d’être invaincu en EPL avec un dossier de 26 victoires, aucune défaite et 12 matchs nuls.

Lors de la saison 2012-2013 du championnat du Portugal, le FC Porto termina la campagne invaincu (24 victoires et six matchs nuls). Ironiquement lors de l'avant-dernière journée du championnat, Porto est confronté à son éternel rival, Benfica, qui était également invaincu (23 victoires en 28 matchs). Cette saison-là, Benfica termina au deuxième rang du championnat avec une fiche de 24 victoires, un revers et cinq matchs nuls. Leur unique défaite? Un revers de 2 à 1 contre le FC Porto!

En 2010-2011, le même FC Porto connaissait une autre saison sans perdre de matchs, avec 27 victoires en 30 matchs.

En Calcio, la Juventus de Turin réussit l’exploit d’une saison sans connaître la défaite avec 23 victoires et 15 parties nulles en 2011-2012. La Juve rééditait l’exploit du Milan A.C. qui fut invaincu en 1991-1992 (22 victoires et 12 matchs nuls).

LHJMQ

Au hockey junior québécois, ce sont les Remparts de Québec en 1972-1973 qui détiennent le record avec 16 victoires d'affilées pour débuter la saison.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire