mercredi 26 juin 2013

Nik Wallenda a battu le hockey aux USA!

La Ligue nationale de hockey et le réseau américain NBC sont très heureux de la cote d’écoute du sixième match de la finale de la coupe Stanley : 8,16 millions. C’est le neuvième meilleur résultat de l’histoire de la LNH à la télévision américaine. Tant mieux pour les deux parties, par contre Nik Wallenda (et sa traversée du Grand Canyon au réseau Discovery) a éclipsé le hockey avec un sommet de 13 millions et une moyenne de 8,5 millions (http://www.hollywoodreporter.com/live-feed/tv-ratings-13-million-watch-574110). Le hockey aux États-Unis : sport régional un jour, sport régional toujours.



Matchs de la LNH les plus écoutés à la télévision américaine:

#1. 18 mai 1971, Montréal vs. Chicago, 7e match: 12,41 millions (CBS)
#2. 11 mai 1972, Boston vs NY Rangers, 6e match: 10,93 millions (CBS)
#3. 10 mai 1973, Montréal vs. Chicago, 6e match: 9,41 millions (NBC)
#4. 15 juin 2011, Boston vs. Vancouver, 7e match: 7: 8,54 millions (NBC)
#5. 30 avril 1972, NY Rangers vs. Boston, 1er match: 8,51 millions (CBS)
#6. 12 mai 1974, Boston vs. Philadelphie, 3e match: 8,30 millions (NBC)
#7. 9 juin 2010, Chicago vs. Philadelphie, 6e match: 8,28 millions (NBC)
#8. 7 mai 1972, Boston vs. NY Rangers, 4e match: 8,26 millions (CBS)
#9. 24 juin 2013, Chicago vs. Boston, 6e match: 8,16 millions (NBC)
#10. 12 juin 2009, Pittsburgh vs. Detroit, 7e match: 7,99 millions (NBC)


Malheureusement, je n'ai pas (encore) trouvé les cotes d'écoute des deux événements pour le marché de Phoenix ; j'ai comme l'impression qu'en Arizona, Wallenda a dû battre décisivement le hockey…

dimanche 23 juin 2013

Quel revirement des Blue Jays depuis le 10 juin

Quand même incroyable la performance des Blue Jays de Toronto depuis le 11 juin : 11 victoires consécutives. Trois coups de balai : au Texas, 4 victoires où les lanceurs des Blue Jays n’ont presque rien donné, contre les Rockies du Colorado et les Orioles. Des bons clubs, pas les Astros ou les Marlins dans ce trio d'adversaires.

Non seulement Toronto est invincible depuis 11 juin, mais l'équipe de John Gibbons a gagné sept matchs sur les Red Sox de Boston qui sont toujours en tête de la section Est. C'est ça qui fait du bien aux Blue Jays, leurs succès surviennent au moment où Boston (5 victoires et 8 défaites), New York (4-8) et Tampa Bay (5-8) connaissent un ralentissement.

SECTION EST (au 10 juin)




V
D
Diff
Red Sox de Boston
40
25
---
Yankees de New York
37
26
2.0
Orioles de Baltimore
36
28
3.5
Rays de Tampa Bay
34
29
5.0
Blue Jays de Toronto
27
36
12.0




SECTION EST (au 23 juin)




V
D
Diff
Red Sox de Boston
45
33
---
Orioles de Baltimore
42
34
2.0
Yankees de New York
41
34
2.5
Blue Jays de Toronto
38
36
5.0
Rays de Tampa Bay
39
37
5.0




SECTION EST (depuis le 11 juin)




V
D
Diff
Blue Jays de Toronto
11
0
---
Orioles de Baltimore
6
6
5.5
Red Sox de Boston
5
8
7.0
Rays de Tampa Bay
5
8
7.0
Yankees de New York
4
8
7.5

mercredi 5 juin 2013

Un 5 juin dans l'histoire de Roland-Garros

5 juin 1983 : Yannick Noah défaisait Mats Wilander 6-2, 7-5, 7-6 pour remporter la finale masculine. 30 ans plus tard, Noah est toujours le dernier Français à gagner Roland-Garros.


5 juin 2005 : Rafael Nadal battait l’Argentin Mariano Puerta pour gagner son premier titre de Roland-Garros.

mardi 4 juin 2013

Des séquences impressionnantes

Roger Federer a fait la manchette en atteignant la ronde des quarts de finale d'un tournoi du grand chelem pour une 36e fois de suite. Une séquence absolument spectaculaire. Voici d'autres séquences, individuelles ou par équipes, dignes de mention :

- Joe DiMaggio, 56 matchs consécutifs avec au moins un coup sûr lors de la saison 1941. Au cours de ces 56 parties, le « Yankee Clipper » a frappé pour .408 avec 15 coups de circuits et 55 points produits.

- Wayne Gretzky, 51 matchs de suite avec au moins un point lors de la saison 1983-1984. Au cours de cette séquence, il a récolté 61 buts et 153 points, soit une moyenne de trois points par parties.

- Mario Lemieux, à sa dernière saison avec les Voisins de Laval en 1983-1984, a amassé au moins un point lors des 61 premiers matchs de son équipe et il a récolté 108 buts et 128 passes pendant cette série de succès.

- Patrick Roy, lors de la campagne 1988-1989, il est demeuré invaincu (25 victoires et trois matchs nuls) en saison au Forum de Montréal

- Flyers de Philadelphie, du 14 octobre 1979 au 6 janvier 1980, ils furent invaincus pendant 35 matchs (25 victoires et 10 matchs nuls).

- Canadiens de Montréal sont demeurés invaincus au Pacific Coliseum, domicile des Canucks de Vancouver, pendant neuf saisons, soit du 18 décembre 1970 au 19 janvier 1979. Au cours de cette séquence (incluant les séries éliminatoires), Montréal a obtenu 18 victoires et cinq matchs nuls, marquant 97 buts et n'accordant que 44 buts.

- Bruins de Boston, de 1968 à 1996, ont participé aux séries éliminatoires lors de 29 années consécutives.

- Lakers de Los Angeles, au cours de la saison 1971-1972, ils ont remporté 33 victoires consécutives.

- Athletics d’Oakland ont gagné 20 parties d’affilée en 2002, mais le record du baseball majeur appartient aux Giants de New York avec 26 victoires consécutives en 1916.

- Bruins de UCLA, en basketball, ont remporté 88 matchs de suite.

- Wildcats de l’Université du Kentucky (basketball) ont gagné 129 parties consécutives à domicile de 1943 à 1955.

- Byron Nelson a terminé parmi les 10 premiers lors de 65 tournois consécutifs de la PGA de 1942 à 1946. Au cours de cette période, il a gagné 11 tournois de suite, un record.