mardi 31 juillet 2012

Jeux olympiques de Sydney - 2000

Date : du 15 septembre au 1er octobre
Pays : 199 (comités olympiques nationaux)
Athlètes : 10 651 (6 582 hommes, 4 069 femmes)
Épreuves : 300

Pour la première fois depuis 1956, l'Australie accueillait les Jeux d'été. 10 651 athlètes provenant de 199 nations se donnent rendez-vous à Sydney pour des Jeux superbement organisés qui se dérouleront sans incident majeur. De nouveaux sports et épreuves sont au programme : le triathlon, le taekwondo, le water polo féminin, le trampoline et le plongeon synchronisé. Le Canada va connaître beaucoup de succès dans ces nouvelles disciplines.

L'Australien Ian Thorpe
Cathy Freeman, médaillée d'or au 400 mètres 
Ces Jeux couronnaient de nouveaux héros australiens. En natation, Ian Thorpe a remporté quatre médailles, dont trois en or (400 mètres style libre, relais 400 mètres style libre et relais 800 mètres style libre). En athlétisme, Cathy Freeman a réussi un doublé unique, car elle devenait la première athlète de l'histoire à remporter une médaille d'or (400 mètres) et à allumer la vasque olympique au cours des mêmes Jeux.

Haile Gebreselassie devançant Paul Tergat au 10 000 mètres
Toujours en athlétisme, le détenteur du record mondial sur 100 mètres Maurice Greene des États-Unis, a triomphé à Sydney. Le fait saillant en athlétisme demeure le 10 000 mètre masculin, une finale inoubliable. Haile Gebreselassie de l'Éthiopie, médaillé d'or à Atlanta et quatre fois champion de monde (1993, 1995, 1997, 1999) est confronté à Paul Tergat du Kenya, son plus grand rival. Les deux coureurs africains se sont livrés une bataille de tous les instants et Gebreselassie l'a emporté de justesse au fil d'arrivée.

Le Néerlandais Peter van den Hoogeband, quadruple médaillé
En natation, les Néerlandais Peter van den Hoogenband a gagné quatre médailles (l'or sur 100 mètres style libre et 200 mètres style libre et le bronze sur 50 mètres style libre et au relais 800 mètres style libre), alors que sa compatriote Inge de Bruijn a remporté aussi quatre médailles, dont trois d'or (50 mètres style libre, 100 mètres style libre et 100 mètres papillon). L'Américain Lenny Krayzelburg est reparti d'Australie avec trois médailles d'or (100 mètres dos, 200 mètres dos, relais 400 mètres quatre nages).

La grande surprise de ces Jeux fut la médaille d'or des États-Unis en baseball. L'équipe dirigée par Tommy Lasorda, ancien gérant des Dodgers de Los Angeles, était composée principalement de jeunes espoirs, dont plusieurs excellents lanceurs comme Ben Sheets, Roy Oswalt et Jon Rauch. Ce sont les Cubains qui étaient les grands favoris, étant champions en titre des Jeux de 1992 et 1996, mais les États-Unis ont triomphé 4 à 0 de Cuba lors de la finale.

Steve Redgrave
En kayak féminin, l'Allemande Brigit Fisher a remporté l'or en K-2 et en K-4 pour porter son total en carrière à 7 médailles d'or et 10 au total, elle qui avait gagné sa première médaille d'or (K-1) en 1980 alors qu'elle représentait l'Allemagne de l'Est. En aviron, le Britannique Steve Redgrave a mérité l'or en quatre sans barreur. Il devenait le premier rameur à gagner une médaille d'or au cours de cinq Jeux consécutifs.

Le gymnaste russe Alexei Nemov a mérité six médailles, dont deux d'or (concours complet et barre fixe), alors que la Chine gagnait l'or au concours complet par équipe mettant fin à la domination russe.

Alexei Nemov, gagnant de six médailles
À Sydney, 80 pays ont remporté des médailles. Ce sont les États-Unis qui ont dominé le classement des médailles avec 94 podiums (dont 37 d'or), devant la Russie (89 médailles) et la Chine (58 médailles). L'Australie a connu ses meilleurs Jeux avec une excellente récolte de 58 médailles, dont 16 d'or.

Faits saillants canadiens

Athlètes : 294 (150 hommes, 144 femmes)
Porte-drapeau : Caroline Brunet (kayak)
Récolte de médailles : 3 d’or, 3 d’argent, 8 de bronze

- En athlétisme, on retient les belles performances de Kevin Sullivan, cinquième au 1 500 mètres, de Mark Boswell, sixième au saut en hauteur et de Jason Tunks, également sixième au lancer du disque.

- La médaille de bronze du huit féminin fut la seule médaille du Canada en aviron à Sydney, la pire récolte depuis les Jeux de Séoul en 1988.

- En basketball la formation masculine, menée par Steve Nash, a connu un très bon tournoi. Au tour préliminaire, les Canadiens ont terminé au premier rang de leur groupe avec un dossier de quatre victoires en cinq parties, battant notamment l'Australie, l'Espagne et la Serbie-et-Monténégro. En quarts de finale, le Canada a subi un revers crève-cœur de 68 à 63 contre la France. En match de consolation, les Canadiens ont vaincu la Russie pour terminer au septième rang.

- Caroline Brunet était invaincue depuis plus de deux ans et championne du monde en titre en K-1 sur 500 mètres. La finale se déroula malgré des vents violents, la course fut même retardée de cinq heures en raison des fortes bourrasques. Brunet mena jusqu’au à la mi-course et fut devancée par l’Italienne Josefa Idem Guerrini qui l’emporta par une demi-longueur.

- En C-1 sur 1 000 mètres, on note la médaille de bronze de Steve Giles, alors qu'en C-1 sur 500 mètres, Maxime Boilard a pris le quatrième rang.

Maryse Turcotte, quatrième chez les poids légers
- Maryse Turcotte a été la première Canadienne à participer aux épreuves d'haltérophilie. Elle s'est classée au quatrième rang chez les poids légers, à cinq kg de la médaille de bronze.

- En judo, Nicolas Gill a obtenu une médaille d'argent ; il remportait sa deuxième médaille ayant mérité le bronze aux Jeux de Barcelone en 1992.

Daniel Igali, médaillé d'or 
- Natif du Nigeria, Daniel Igali a représenté son pays aux Jeux du Commonwealth de Victoria en 1994 où il termina onzième. Suite à la compétition, il décida de s’établir au Canada. Il devint citoyen canadien en 1998 et il fut sacré champion du monde en 1999. Aux Jeux de Sydney, Igali a bataillé ferme pour obtenir la médaille d’or en lutte libre. En demi-finales, il tirait de l’arrière par un point contre l’Américain Lincoln McIlravy et créa l’égalité avec 12 secondes dans le combat pour forcer la prolongation et l’emporter. En finale, il a vaincu le Russe Arsen Gitinov (7 à 4). Tristement, Igali n’a pu célébrer son triomphe avec l’une personne qui lui était très chère ; dès son arrivée au Canada, il s’est lié d’amitiés avec Maureen Matheny, qui fut comme une seconde mère pour lui. Malheureusement, Maureen Matheny est décédée des suites d’un cancer seulement quelques jours après son triomphe aux championnats du monde de 1999.

- Curtis Myden a remporté le bronze au 400 mètres quatre nages. Il s’agissait de la troisième médaille de Myden, lui qui avait amassé deux médailles de bronze aux Jeux d’Atlanta en 1996. Ce fut également la seule médaille du Canada en natation à Sydney.

Émilie Heymans et Anne Montminy
- En plongeon, Anne Montminy est repartie de Sydney avec deux médailles ; elle a gagné le bronze à la tour, ainsi qu'une médaille d'argent à l'épreuve synchronisée de la tour de 10 mètres en compagnie d'Émilie Heymans.

- À sa première expérience olympique, Alexandre Despatie, âgé de 15 ans, s'est classé en quatrième position à la tour.

- Dominique Bosshart a remporté une médaille de bronze en taekwondo dans la catégorie des poids lourds.

Sébastien Lareau et Daniel Nestor,
médaillés d'or en tennis
 
- Au premier tour, le duo de Sébastien Lareau et de Daniel Nestor a disposé de Gustavo Kuerten et de Jaime Oneins, du Brésil en deux manches (6-1, 6-4). Au tour suivant, ils battirent Jimy Szmanski et Jose de Armas du Venezuela en deux sets (6-3, 6-4). En quarts de finale, ils ont défait l’équipe allemande de Tommy Haas et de David Princsmil en deux manches (6-0, 6-4). En demi-finales, ils disposèrent de David Adams et de John-Laffnie De Jager de l’Afrique du Sud en deux manches (6-1, 6-2). Lareau et Nestor sont confrontés à la formation australienne de Todd Woodbridge et Mark Woodforde, tête de série numéro un, dans le match pour la médaille d’or. Après avoir perdu la première manche, Lareau et Nestor prirent le contrôle de la partie pour triompher en quatre manches (5-7, 6-3, 6-4, 7-6).

- En trampoline, chez les femmes Karen Cockburn a obtenu une médaille de bronze. Du côté masculin Mathieu Turgeon causa une belle surprise en remportant la médaille de bronze. Aux championnats du monde de 1999, Turgeon s’était classé quinzième.

Simon Whitfield, médaillé d'or en triathlon
- Le triathlète Simon Whitfield, classé treizième dans la hiérarchie mondiale, effectua une remontée spectaculaire pour remporter la première médaille d’or du Canada aux Jeux de Sydney. Whitfield fut vingt-huitième en natation et vingt-cinquième en vélo, mais fut le plus rapide dans la course de 10 km. C’est avec environ 200 mètres à faire dans l’épreuve que Whitfield doubla le meneur Stephen Vuckovic de l’Allemagne pour l’emporter.



Or
Argent
Bronze
Total
1.
États-Unis
37
24
33
94
2.
Russie
32
28
29
89
3.
Chine
28
16
14
58
4.
Australie
16
25
17
58
5.
Allemagne
13
17
26
56
6.
France
13
14
11
38
7.
Italie
13
8
13
34
8.
Cuba
11
11
7
29
9.
Grande-Bretagne
11
10
7
28
10.
Corée du Sud
8
10
10
28
18.
Canada
3
3
8
14

lundi 30 juillet 2012

Jeux olympiques d'Atlanta - 1996

Date : du 19 juillet au 4 août
Pays : 197 (comités olympiques nationaux)
Athlètes : 10 318 (6 806 hommes, 3 512 femmes)
Épreuves : 271


Pour les cent ans de la renaissance des Jeux olympiques, tous s'attendaient qu'Athènes soit la ville hôtesse de ces Jeux d'été de 1996. À la surprise générale, c'est la ville d'Atlanta qui est choisie après cinq tours de scrutin ; c'est la quatrième fois que les États-Unis accueillirent les Jeux d'été. 197 nations et plus de 10 000 athlètes participèrent à cette fête sportive où de nouvelles disciplines sont ajoutées au programme : le volleyball de plage, le soccer féminin et le softball.

Michael Johnson, triomphant au 200 mètres
En athlétisme, Michael Johnson, des États-Unis et Marie-José Pérec, de la France, réussirent des doublés historiques remportant les épreuves du 200 mètres et du 400 mètres. C'est une première pour des Jeux sans boycott. Carl Lewis, des États-Unis remporta la médaille d'or au saut en longueur pour la quatrième fois (sa neuvième médaille d'or en carrière), alors que le Canadien Donovan Bailey triompha sur 100 mètres.

La Française Marie-José Pérec devançant Marlene Ottey lors de la finale du 200 mètres 
Le Turc Naim Suleymanoglu devint le premier haltérophile à remporter trois médailles d'or, alors que la Hongroise Krisztina Egerszegi gagna la médaille d'or au 200 mètres dos pour la troisième fois. Véritable légende de la lutte gréco-romaine, le Russe Alexander Karelin remporta sa troisième médaille d'or dans la catégorie des super-lourds, une autre première.

Krisztina Egerszegi, championne
au 200 mètres dos
En basketball, le deuxième « Dream Team » américain, mené par les Shaquille O'Neal, Charles Barkley, Reggie Miller et Karl Malone, connut un autre parcours parfait en route vers la médaille d'or. En cyclisme, Miguel Indurain, cinq fois champions du Tour de France, triompha au contre la montre sur route.

L'édition 1996 du Dream Team américain
Le 27 juillet, un événement tragique perturba les Jeux, quant une bombe explosa dans le parc du Centenaire situé au cœur du village Olympique. Cet attentat causa la mort de deux personnes et en blessa plus de 100 autres.

L'attentat du 27 juillet dans le  parc du Centenaire
Ce sont les États-Unis qui terminèrent premier au classement des médailles avec un total de 101 (dont 44 médailles d'or), devant la Russie qui amassa 63 médailles (26 médailles d'or) et l'Allemagne (65 médailles, dont 20 d’or). À Atlanta, 79 pays récoltèrent des médailles, un nouveau record.

Faits saillants canadiens

Athlètes : 304 (152 hommes, 152 femmes)
Porte-drapeau : Charmaine Crooks (athlétisme)

Donovan Bailey, médaillé d'or au 100 mètres
- Donovan Bailey, qui avait gagné la médaille d'or aux championnats du monde d'athlétisme de Göteborg en 1995, remporta l'épreuve du 100 mètres la plus rapide de l'histoire des Jeux d'été puisque quatre coureurs ont brisé la barre des 10 secondes. Fidèle à ses habitudes, Bailey tirait de l'arrière dans les premiers mètres, mais prit l'avance après 60 mètres pour triompher par cinq centièmes de seconde devant Frank Fredericks de la Namibie.


- Une semaine après sa victoire, Donovan Bailey, en compagnie de Bruny Surin, Robert Esmie et Glenroy Gilbert, remporta la médaille d'or dans le relais 4 x 100 mètres devant la formation américaine ; pour la première fois de l'histoire une équipe parvenait à devancer les Américains au fil d'arrivée aux Jeux d'été.

Le duo McBean-Heddle
- En aviron, les Canadiennes ont gagné quatre médailles, notamment Silken Laumann qui a obtenu la médaille d'argent en skiff, elle qui avait remporté la médaille de bronze dans cette même épreuve aux Jeux de Barcelone. Dans l'épreuve du deux en couple, Kathleen Heddle et Marnie McBean ont récolté une médaille d'or. Heddle et McBean avaient gagné deux médailles d’or aux Jeux de Barcelone en 1992. Ces deux athlètes devenaient les premiers Canadiens à remporter trois médailles d’or aux Jeux d’été ou d’hiver.

- Seul médaillé canadien en boxe aux Jeux d’Atlanta, David Defiagbon a vaincu coup sur coup Ahmed Omar du Kenya, Christophe Mendy de la France et surtout Nate Jones des États-Unis lors des demi-finales. En finale, il fut confronté au favori, le Cubain Felix Savon, devant lequel il s’inclina par décision (2-20).

- En K-1 sur 500 mètres, Caroline Brunet mena la course durant les 450 premiers mètres avant d’être devancée par la Hongroise Rita Koban.

Clara Hughes
- En cyclisme féminin, Clara Hughes a gagné deux médailles de bronze : dans le contre la montre sur route et dans la course sur route individuelle. En vélo de montagne, Alison Sydor a obtenu une médaille d'argent. Sydor était favorite pour monter sur le podium à Atlanta puisqu’elle avait gagné six épreuves de la Coupe du Monde de vélo de montagne avant les Jeux.

- En méritant le bronze dans l'épreuve de vitesse individuelle, Curt Harnett remportait une troisième médaille en quatre participations aux Jeux d'été. Il avait obtenu une médaille d'argent à Los Angeles en 1984 et une de bronze à Barcelone en 1992.

- En lutte libre chez les poids coqs, Gia Sissaouri a gagné une médaille d'argent.

- En nage synchronisée le Canada, représentée par Lisa Alexander, Janice Bremmer, Karen Clark, Karen Fonteyne, Sylvie Fréchette, Valérie Hould-Marchand, Christine Larsen, Cari Read et Erin Woodley, a récolté la médaille d'argent.

Curtis Myden
- Curtis Myden est reparti d'Atlanta en tant que double médaillé de bronze (200 mètres quatre nages et 400 mètres quatre nages).

Annie Pelletier

- Annie Pelletier effectua une remontée spectaculaire pour obtenir la médaille de bronze au tremplin de trois mètres. Au tour éliminatoire, les dix-huit premières accédaient aux demi-finales et Pelletier prit la dix-septième position. En demi-finale, ce sont les douze premières qui passaient à la finale et la plongeuse canadienne se classa douzième.

- En volleyball de plage, le duo de John Childs et de Mark Heese a connu un excellent parcours. Les Canadiens ont défait Javier Bosma Minguez et Sixto Jimenez Galan de l’Espagne en quart de finale. Après avoir perdu en demi-finale contre l’excellente équipe américaine de Karch Kiraly et Kent Steffes, ils ont disposé des Portugais Maia et Brenha en deux manches (12-5, 12-8) pour remporter la médaille de bronze.



Or
Argent
Bronze
Total
1.
États-Unis
44
32
25
101
2.
Allemagne
20
18
27
65
3.
Russie
26
21
16
63
4.
Chine
16
22
12
50
5.
Australie
9
9
23
41
6.
France
15
7
15
37
7.
Italie
13
10
12
35
8.
Corée du Sud
7
15
5
27
9.
Cuba
9
8
8
25
10.
Ukraine
9
2
12
23
11.
Canada
3
11
8
22