jeudi 28 janvier 2010

Assistances en baisse

Après 792 parties (en date du 27 janvier 2010), l'assistance totale dans la LNH est en baisse de 327 877 spectateurs (-2,45 %), soit une moyenne de 414 personnes par match. Si on fait une projection sur une saison complète, ça risque que d'être 500 000 spectateurs en moins. Les choses se portent mal à :

- Atlanta : 13 135 spectateurs après 25 parties en 2009-10 (14 535 en 2008-09)
- Caroline : 14 722 spectateurs après 26 parties en 2009-10 (15 559 en 2008-09)
- Colorado : 13 767 spectateurs après 23 parties en 2009-10 (15 907 en 2008-09)
- Nashville : 14 329 spectateurs après 25 parties en 2009-10 (14 546 en 2008-09)
- N.Y. Islanders : 12 585 spectateurs après 26 parties en 2009-10 (13 466 en 2008-09)
- Phoenix : 10 667 spectateurs après 29 parties en 2009-10 (14 964 en 2008-09)
- Tampa Bay : 14 994 spectateurs après 25 parties en 2009-10 (16 455 en 2008-09)

Parmi les six équipes canadiennes, les Sénateurs d'Ottawa accusent un sérieux retard par rapport aux campagnes précédentes ; une moyenne de 17 838 après 30 matchs cette saison, alors qu'elle était de 18 815 en 2008-2009 et 19 744 en 2007-2008.

En comparaison, dans la NBA après 673 parties (en date du 27 janvier 2010), la diminution est de 166 159 (soit -1,45 %) entre les saisons 2008-2009 et 2009-2010. La puissante NFL accuse aussi un retard entre 2008 et 2009: 17 459 922 spectateurs en 2008 contre 17 282 225 en 2009 (soit un recul de -1,03 %).

Jeux d'hiver de Lillehammer de 1994

Pour la première fois depuis 1952, les Jeux d'hiver ont lieu en Norvège, berceau de plusieurs sports hivernaux. De l'avis de nombreux observateurs, ce rendez-vous olympique est le plus beau, grâce à l'enthousiasme des spectateurs, aux paysages enchanteurs et à l'atmosphère unique que l'on trouve dans ce village norvégien. Notez que les Jeux de Lillehammer inaugurent un nouveau cycle olympique : le C.I.O. choisissant de ne plus organiser la même année les Jeux d'été et les Jeux d'hiver.

L'événement médiatique des Jeux est la compétition de patinage artistique chez les femmes. Tous les yeux sont tournés vers les deux représentantes des États-Unis : Nancy Kerrigan et Tonya Harding. Le 13 janvier 1995, lors des essais préolympiques américains tenus à Detroit, Kerrigan avait reçu un coup de barre de fer près de son genou droit. L'enquête policière avait démontré que l'agression, qui avait pour but d'empêcher Kerrigan de participer aux Jeux, avait été préparée par le clan de Tonya Harding. Cette dernière participe tout de même aux Jeux, menaçant de poursuivre en justice l'Association olympiques des États-Unis si elle est exclue de la délégation américaine. À Lillehammer, Kerrigan, rétablie de sa blessure, remporte médaille la d'argent derrière l'Ukrainienne Oksana Baiul. Harding termine au huitième rang.

Cette série d'événements inusités fait que le retour de plusieurs patineurs professionnels aux Jeux d'hiver reste plus ou moins dans l'ombre. D'anciens champions olympiques comme Jayne Torvill et Christopher Dean, Brian Boitano, Katarina Witt, Ekatarina Gordeeva et Sergei Grinkov espèrent monter une dernière fois sur la première marche du podium. Chez les couples, Gordeeva et Grinkov, de la Russie, remportent la médaille d'or, devant leurs compatriotes Natalia Mishkutienok et Arthur Dmitriev (médaillés d'or à Albertville) et les Canadiens Isabelle Brasseur et Lloyd Eisler. En danse, Torvill et Dean gagnent la médaille de bronze, l'or allant aux Russes Oksana Gritschuk et Evgeni Platov.

Les épreuves de ski nordique couronnent de grands champions. Myriam Bédard récolte deux médailles d'or en biathlon, alors que le Norvégien Bjorn Dahlie obtient quatre médailles, dont deux fois l'or, en ski de fond. L'Italienne Manuela Di Centa est l'athlète la plus titrée de Lillehammer avec une moisson de cinq médailles, dont deux d'or, en ski de fond.

Au patinage de vitesse sur longue piste, le nouveau héros de la Norvège, Johann Olav Koss, domine en gagnant trois médailles d'or (1 500 m, 5 000 m, 10 000 m) et en établissant trois records mondiaux. L'Américaine Bonnie Blair continue à mener dans les épreuves de sprint, triomphant au 500 mètres et au 1 000 mètres. Son compatriote Dan Jensen, en quête de l'or olympique depuis 1984, mais qui avait toujours été malchanceux, remporte la médaille d'or au 1 000 mètres, dans ce qui est la dernière course de sa carrière.

En défaisant le Canada par 3 à 2, la Suède gagne sa première médaille d'or au hockey. La finale, décidée aux tirs de pénalité, fut d'une grande intensité. Il fallut quatorze tirs lors de la fusillade pour faire un maître, le but vainqueur étant marqué par Peter Forsberg, l'ancien joueur des Nordiques de Québec et de l'Avalanche du Colorado.

Date des jeux : 12 février 1994 au 27 février 1994
Nombre de pays : 67 comités olympiques nationaux
Nombre d'athlètes : 1 737 (1 215 hommes et 522 femmes)
Nombre d'athlètes canadiens : 95 (66 hommes et 29 femmes)
Porte-drapeau canadien : Kurt Browning (patinage artistique)
Faits saillants canadiens : Myriam Bédard remporte deux médailles d'or en biathlon, alors qu'en ski acrobatique Jean-Luc Brassard gagne l'or dans l'épreuve des bosses, tandis que Philippe Laroche et Lloyd Langlois terminent respectivement deuxième et troisième en sauts.

Cliquer sur le lien suivant pour consulter les tous les résultats canadiens aux Jeux d'hiver de Lillehammer : voir les résultats du Canada aux Jeux de Lillehammer

mardi 26 janvier 2010

Quiz sport

Nommer les deux gardiens de but qui vont participer aux Jeux olympiques de Vancouver ayant marquer un but dans la Ligue nationale de hockey. Réponse le 2 février.

Réponse du quiz du 19 janvier : Nancy Greene (à Grenoble en 1968), Karen Magnussen (à Sapporo en 1972), Sylvie Daigle (à Albertville en 1992), Catriona LeMay-Doan (à Salt Lake City en 2002) et Danielle Goyette (à Turin en 2006).

mercredi 20 janvier 2010

Carlton Fisk blasts Mark McGwire


À lire l'article de Fred Mitchell dans le Chicago Tribune dans lequel Carlton Fisk se vide le coeur à propos des PED, McGwire et Roger Clemens.

Très bien dit Monsieur Fisk.

mardi 19 janvier 2010

Quiz sport

Nommer les cinq femmes qui ont été porte-drapeau du Canada aux cérémonies d'ouverture des Jeux d'hiver. Réponse le 26 janvier.

Réponse du quiz du 13 janvier : les As de Québec en 1959-1960.

Jeux d'hiver d'Albertville de 1992

Les Jeux d'hiver de 1992 sont identifiés à Albertville, mais ils sont dispersés dans huit villages de la belle région savoyarde. Plusieurs nouvelles disciplines y ont été ajoutées, comme le biathlon pour les femmes, le ski acrobatique et le patinage de vitesse sur courte piste.

À Albertville, la délégation de l'Allemagne, unifiée, est très forte, tout comme celles de la Norvège et de la Communauté des États indépendants, c'est-à-dire l'ancienne U.R.S.S.

Au biathlon, les Allemands domine. Mark Kirchner récolte trois médailles, dont deux d'or, alors que du côté féminin, Antje Misersky amasse aussi trois médailles. Au ski de fond masculin, ce sont les Norvégiens qui domine. Vegard Ulvang et Bjorn Dahlie remportent tous les deux quatre médailles, dont trois d'or. Du côté féminin, Lyubov Egorova, de la C.É.I., gagne cinq médailles, dont trois d'or.

En patinage de vitesse sur longue piste, deux femmes se distinguent. Bonnie Blair, des États-Unis, triomphe au 500 mètres et au 1 000 mètres, alors que l'Allemande Gunda Niemann remporte l'or au 3 000 mètres et au 5 000 mètres, en plus de gagner la médaille d'argent au 1 500 mètres.

Alberto Tomba continue à mener en ski alpin dans les épreuves techniques, récoltant l'or au slalom géant et l'argent au slalom. Chez les femmes, l'Autrichienne Petra Kronberger gagne deux épreuves, soit le slalom et le combiné alpin.

Plus que jamais les patineurs artistiques subissent la lourde pression des Jeux. Plusieurs croulent, comme c'est le cas pour le favori Kurt Browning, du Canada. La médaille d'or va à Victor Petrenko, chez les hommes, et à Kristi Yamagushi, des États-Unis, chez les femmes. La danse oppose les Français Isabelle et Paul Duchesnay aux Russes Marina Klimova et Sergei Ponomarenko. La compétition est inoubliable et ce sont les Russes qui l'emportent ; ils semblent plus décontractés sur la glace que les Français. La forte pression a joué un mauvais tour aux Duchesnay.

Date des jeux : 8 février 1992 au 23 février 1992
Nombre de pays : 64 comités olympiques nationaux
Nombre d'athlètes : 1 801 (1 313 hommes et 488 femmes)
Nombre d'athlètes canadiens : 108 (79 hommes et 29 femmes)
Porte-drapeau canadien : Sylvie Daigle (patinage de vitesse sur courte piste)
Faits saillants canadiens : Frédéric Blackburn est le seul multi médaillés canadiens à Albertville, remportant deux médailles d'argent en patinage de vitesse sur courte piste. Kerrin Lee-Gartner devient la première Canadienne à gagner la descente olympique. En hockey sur glace, le Canada obtient la médaille d'argent, une première médaille dans cette discipline depuis 1968.

Cliquer sur le lien suivant pour consulter les tous les résultats canadiens aux Jeux d'hiver d'Albertville : voir les résultats du Canada aux Jeux d'Albertville

Jeux d'hiver de Calgary de 1988

Pour la première fois, les Jeux d'hiver se déroulent en sol canadien. Le seul problème avec la ville de Calgary, c'est que son hiver n'est pas ce qu'il y a de plus canadien. Tout au long de la quinzaine olympique, les organisateurs doivent composer avec les menaces de chinook, ces changements brusques de température qui rendent le temps plus doux. Dans l'ensemble, les compétitions ne sont pas trop perturbées par ces réchauffements climatiques.

Le ski alpin met en vedette le Suisse Pirmin Zurbriggen et l'Italien Alberto Tomba. Zurbriggen, que plusieurs pensaient capable de répéter les exploits de Sailer et de Killy, remporte la médaille d'or en descente et le bronze en slalom. Tomba s'était fait promettre une Ferrari par son père s'il gagne une médaille d'or. Et Tomba en gagne deux, l'une en slalom géant et l'autre en slalom.

Du côté féminin, le ski alpin s'annonce comme l'affrontement de deux Suissesses : Maria Walliser et Michela Figini. C'est une autre skieuse helvète, Vreni Schneider, qui s'affirme, avec deux médailles d'or (slalom géant et slalom).

Le patinage artistique présente de belles rivalités. Chez les hommes, la "bataille des Brian" oppose l'Américain Brian Boitano au Canadien Brian Orser et elle est gagnée par le patineur américain. Du côté féminin, la championne en titre Katarina Witt, de la R.D.A., et sa grande rivale Debbie Thomas, des États-Unis, patinent toutes les deux sur la musique de Carmen de Georges Bizet et c'est Witt qui l'emporte. En couple, les Soviétiques Ekaterina Gordeeva et Sergei Grinkov obtiennent la médaille d'or sans difficulté.

Les Jeux de Calgary sont marqués par les exploits d'Yvonne van Gennip, des Pays-Bas, qui remporte trois médailles d'or en patinage de vitesse (1 500 m, 3 000 m, 5 000 m), défaisant les puissantes patineuses est-allemandes. Le Finlandais Matti Nykanen amasse également trois médailles d'or en saut à ski, mais il doit partager l'attention du public avec Eddie Edwards, de la Grande-Bretagne, qui termine dernier aux tremplins de 70 mètres et de 90 mètres mais qui est la coqueluche du public avec son style excentrique. Le Suédois Gunde Svan remporte deux médailles d'or en ski de fond, tout comme l'Allemand de l'Est Frank-Peter Roetsch, qui triomphe au biathlon et le patineur de vitesse suédois Thomas Gustafsson qui remporte deux titres, au 5 000 mètres et au 10 000 mètres. Notez que la médaille d'or en hockey est attribuée à l'U.R.S.S., sa première en Amérique aux Jeux d'hiver.

Date des jeux : 13 février 1988 au 28 février 1988
Nombre de pays : 57 comités olympiques nationaux
Nombre d'athlètes : 1 423 (1 122 hommes et 301 femmes)
Nombre d'athlètes canadiens : 112 (82 hommes et 30 femmes)
Porte-drapeau canadien : Brian Orser (patinage artistique)
Faits saillants canadiens : Deux grands Olympiens canadiens en sont à leur quatrième et dernière participation aux Jeux olympiques : Gaétan Boucher (1976 à 1988) et Pierre Harvey qui a participé à deux reprises aux Jeux d'été (Montréal en 1976 et Los Angeles en 1984) et à deux occasions aux Jeux d'hiver (Sarajevo en 1984 et Calgary en 1988).

Karen Percy se distingue avec deux médailles de bronze. En patinage artistique, Elizabeth Manley gagne le programme long et s'empare de la médaille d'argent.

Cliquer sur le lien suivant pour consulter les tous les résultats canadiens aux Jeux d'hiver de Calgary : voir les résultats du Canada aux Jeux de Calgary

mercredi 13 janvier 2010

Quiz sport

Quelle a été la première formation canadienne à évoluer dans la Ligue américaine de hockey? Réponse le 19 janvier.

Réponse du quiz du 6 janvier : Nolan Ryan.

mercredi 6 janvier 2010

Quiz sport

Randy Johnson a dominé le baseball majeur pour le total des retraits au bâton au cours de deux décennies (1900-1999 et 2000-2009) et il a remporté plus de 125 matchs dans chacune des ligues (164 dans la Ligue américaine et 139 dans la Ligue nationale). Un seul autre lanceur a accompli cet exploit dans toute l'histoire du baseball majeur, qui est-il ? Réponse le 12 janvier.

Réponse du quiz du 29 décembre : Matt Leinart en 2004.

lundi 4 janvier 2010

Du 1er janvier 2000 au 31 décembre 2009

- Au 1er janvier 2000, Sidney Crosby, Alex Ovechkin, LeBron James, Usain Bolt, Lionel Messi et Albert Pujols nous étaient inconnus.

- Au 1er janvier 2000, les grandes vedettes étaient Jaromir Jagr, Shaquille O'Neal, Barry Bonds, Kurt Warner et Zinédine Zidane.

- Au 1er janvier 2000, les Expos évoluaient toujours à Montréal, les Grizzlies jouaient à Vancouver et Jacques Villeneuve pilotait une B.A.R.

- Au 1er janvier 2000, les Red Sox de Boston n'avaient pas remporté la Série mondiale depuis 1918. Ils ont gagné deux Séries mondiales (2004 & 2007) au cours de la dernière décennie.

- Au 1er janvier 2000, Lance Armstrong venait de remporter son premier Tour de France en juillet 1999. Il allait ajouter six autres titres (2000 à 2005).

- Au 1er janvier 2000, Maurice Greene détenait le record mondial du 100 mètres avec un temps de 9,79. Le 16 août 2009, Usain Bolt courait le 100 mètres en 9,58.

- Au 1er janvier 2000, les Alouettes n'avaient pas gagné la coupe Grey depuis 1977. Ils ont remporté deux coupes Grey (2002 & 2009) au cours de la dernière décennie.

- Au 1er janvier 2000, Roger Federer n'avait pas encore obtenu un titre du grand chelem. Il a maintenant gagné 15 tournois du grand chelem, un record!

- Au 1er janvier 2000, Tiger Woods était encore célibataire et avait remporté deux titres majeurs. Il revendique maintenant 14 conquêtes... de tournois du grand chelem.