jeudi 26 novembre 2009

Jeux d'hiver de Grenoble de 1968

Pour la première fois depuis 1924, les Jeux olympiques d'hiver se déroulèrent sur le sol français. Jean-Claude Killy en fut la vedette incontestée, rééditant l'exploit d'Anton Sailer en 1956. Killy devint le second homme à remporter les trois épreuves de ski alpin. Sa troisième médaille d'or, celle qu'il gagna en slalom, Killy la dut à la vigilance d'un officiel olympique. Le slalom fut couru sous un épais brouillard, ce qui rendait la tâche très difficile pour tous les intervenants. Le Français occupait la tête du classement lorsque l'Autrichien Karl Schranz, le seul skieur qui avait encore l'espoir de le dépasser, s'élança sur la piste. Schranz s'exécuta avec brio et devança Killy par une demi-seconde. Soudain, on annonça la disqualification de l'Autrichien. Le film de la course indiquait que Schranz avait omis de franchir deux portes au cours de la première manche du slalom.

Si Killy captiva le public par sa témérité, l'Américaine Peggy Fleming le fit par sa grâce. Elle remporta la médaille d'or en patinage artistique, avec des performances sublimes sur la musique de Tchaïkovski et de Verdi.

L'Italien Franco Nones triompha au 30 km de ski de fond, devenant le premier non-Scandinave à gagner l'or dans ce sport.

Date des jeux : 6 février 1968 au 18 février 1968
Nombre de pays : 37 comités olympiques nationaux
Nombre d'athlètes : 1 158 (947 hommes et 211 femmes)
Nombre d'athlètes canadiens : 70 (55 hommes et 15 femmes)
Porte-drapeau canadien : Nancy Greene (patinage de vitesse)
Fait saillant canadien : en ski alpin, Nancy Greene monte deux fois sur le podium. Quarante-huit heures après avoir récolté la médaille d’argent au slalom, Greene triomphe dans le slalom géant, la marge victorieuse étant de deux secondes et demie, un écart énorme puisque cette épreuve est généralement remportée par quelques fractions de seconde.

Cliquer sur le lien suivant pour consulter les tous les résultats canadiens aux Jeux d'hiver de Grenoble : voir les résultats du Canada aux Jeux de Grenoble

mardi 24 novembre 2009

Quiz sport

Je suis le premier Canadien à avoir remporté une médaille d'or dans un sport individuel aux Jeux olympiques d'hiver. Qui suis-je ? Réponse le 1er décembre.

Réponse du quiz du 17 novembre : ce sont Patrick Roy (en 1984) et Stéphane Roy (en 1985) qui ont été tous les deux repêchés au cinquante et unième rang.

vendredi 20 novembre 2009

Il y a dix ans, le père Sablon nous quittait

Il y a dix ans le Centre Immaculé-Conception, le Québec et le Canada était en deuil. Le 20 novembre 1999, le père Marcel de la Sablonnière s’éteignait à l’âge de 81 ans.

Né le 21 mai 1918 à Montréal (quartier Villeray), le père Sablon est nommé directeur du Centre Immaculé-Conception en 1951, une institution qu’il dirigera pendant plus de 40 ans. En plus de promouvoir avec grand succès l’activité sportive auprès des jeunes, le Centre Immaculé-Conception est devenu au fil des ans, une pépinière d’athlètes d’élites. Que l’on pense à Guillaume Leblanc (athlétisme), Nathalie Lambert (patinage de vitesse) et Philippe Chartrand (gymnastique). Une autre de ses réalisations, fut la création de l’Auberge de jeunesse du P’tit Bonheur en 1962.

Parallèlement à son implication au Centre Immaculé-Conception, le père Sablon s’impliqua grandement dans le sport amateur canadien. En 1962, il est du premier Conseil national de la Santé et du sport amateur. En 1962, il est nommé directeur l’Association olympique canadienne (AOC), puis il sera vice-président en 1969. Avec l’AOC, il fut impliqué à de nombreuses éditions des Jeux olympiques entre 1964 et 1984, des Jeux panaméricains et des Jeux du Commonwealth ; d’ailleurs il sera le chef de mission du Canada aux Jeux d’hiver de Lake Placid en 1980.

jeudi 19 novembre 2009

Jeux d'hiver d'Innsbruck de 1964

Les Jeux s'amorcèrent difficilement puisque plusieurs des lieux de compétition manquaient de neige. Le premier record olympique fut établi par l'armée autrichienne, qui transporta 40 000 mètres cubes de neige, pour assurer le bon déroulement des Jeux.

À Innsbruck, de nouvelles disciplines s'ajoutèrent au programme ; la luge (hommes, en monoplace et en biplaces et femmes en monoplace), le saut à ski du tremplin de 70 mètres, sans oublier le retour du bobsleigh, épreuve dans laquelle le Canada gagna sa seule médaille d'or.

La reine des Jeux fut la Soviétique Lydia Skoblikova, qui remporta l'or dans les quatre épreuves de patinage de vitesse, établissant trois records mondiaux. Ses compatriotes Ludmilla Beloussova et Oleg Protopopov redéfinirent le patinage artistique par couple, avec des programmes d'une perfection et d'un classicisme dignes de la grande école soviétique.

En ski alpin, les soeurs Christine et Marielle Goitschel, de la France, réussirent deux doublés historiques. En slalom, Christine mérita l'or et Marielle l'argent, mais les rôles furent inversés en slalom géant, Marielle obtenant la médaille d'or devant sa soeur. Josek Stiegler, de l'Autriche, n'avait pas été retenu par sa fédération nationale pour participer aux Jeux, mais, sous les pressions des entraîneurs autrichiens, il fut invité. Stiegler ne déçut personne, remportant la médaille d'or en slalom et celle d'argent en slalom géant.

Date des jeux : 29 janvier 1964 au 9 février 1964
Nombre de pays : 36 comités olympiques nationaux
Nombre d'athlètes : 1 091 (892 hommes et 199 femmes)
Nombre d'athlètes canadiens : 55 (43 hommes et 12 femmes)
Porte-drapeau canadien : Ralf Olin (patinage de vitesse)
Faits saillants canadiens : Quatre célibataires montréalais causèrent l'une des plus grandes surprises des Jeux olympiques d'hiver en remportant la médaille d'or de l'épreuve du bobsleigh à quatre hommes. C'était la première participation canadienne dans cette discipline aux Jeux olympiques et à cette époque il n'y avait aucune piste de bobsleigh au Canada.

Pour la première fois, le Canada fut exclu du podium en hockey sur glace, terminant en quatrième position.

Cliquer sur le lien suivant pour consulter les tous les résultats canadiens aux Jeux d'hiver d'Innsbruck : voir les résultats du Canada aux Jeux d'Innsbruck

mardi 17 novembre 2009

Quiz sport

Ces deux frères ont tous les deux été choisis au même rang lors du repêchage de la LNH, l'un en 1984, l'autre en 1985. Qui sont-ils ? Réponse le 24 novembre.

Réponse du quiz du 10 novembre : Les Colts d'Indianapolis. Ils ont maintenant remporté 18 matchs consécutifs en saison, leur dernière défaite remonte au 27 octobre 2008 contre les Titans de Tennessee.

samedi 14 novembre 2009

Jeux d'hiver de Squaw Valley de 1960

Lorsque des hommes d'affaires américains décidèrent de promouvoir cette station de sports d'hiver en Californie, ils trouvèrent que la meilleure façon d'y parvenir était d'accueillir les Jeux d'hiver. Comme les organisateurs refusaient de construire une piste de bobsleigh, prétextant que le nombre de participants était trop faible, une nouvelle discipline fut inscrite aux compétitions : le patinage de vitesse féminin.

Les patineuses soviétiques y ont gagné six médailles sur une possibilité de douze, avec la meneuse Lydia Skoblikova qui a remporté deux médailles d'or au 1 500 mètres et au 3 000 mètres. Du côté masculin, Yevgeny Grishin a continué sur sa lancée de 1956, remportant le 500 mètres et terminant deuxième au 1 500 mètres. Les patineurs soviétiques ont eux aussi remporté six médailles, dont trois d'or.

Encore une fois, ce sont les Américains qui ont gagné les épreuves solos en patinage artistique. David Jenkins, succédant à son frère Hayes, a remporté la médaille d'or, alors que Carol Heiss faisait de même chez les femmes.

C'est au hockey qu'a eu lieu la surprise des Jeux. Les États-Unis ont vaincu, coup sur coup, l'U.R.S.S. (3-2) et le Canada (2-1) pour gagner la médaille d'or. Les vedettes américaines étaient Bill Cleary et Roger Christian, dont le fils Dave sera membre de l'équipe américaine médaillée d'or à Lake Placid vingt ans plus tard.

Date des jeux : 18 février 1960 au 28 février 1960
Nombre de pays : 30 comités olympiques nationaux
Nombre d'athlètes : 665 (521 hommes et 144 femmes)
Nombre d'athlètes canadiens : 44 (34 hommes et 10 femmes)
Porte-drapeau canadien : Robert Paul (patinage artistique)
Faits saillants canadiens : à la surprise générale, Anne Heggtveit a remporté la médaille d'or en slalom. En patinage artistique, Barbara Wagner et Robert Paul ont gagné facilement la médaille d'or chez les couples.

Cliquer sur le lien suivant pour consulter les tous les résultats canadiens aux Jeux d'hiver de Squaw Valley : voir les résultats du Canada aux Jeux de Squaw Valley

mardi 10 novembre 2009

Quiz sport

Cette équipe de football professionnel a remporté ses 17 derniers matchs en saison. Quelle est-elle ? Réponse le 17 novembre.

Réponse du quiz du 3 novembre : Luc Robitaille qui est intronisé aujourd'hui au Temple de la renommée du hockey.

Temple de la renommée de la LHJMQ

Félicitations à Gilbert Delorme, Richard Leduc, Yanic Perreault et Maurice Tanguay qui seront intronisés au Temple de la renommée de la LHJMQ le 31 mars 2010.

Fondé en 1995, le Temple de la renommée de la LHJMQ compte une cinquantaine de membres.

lundi 9 novembre 2009

Alouettes de Montréal : l'histoire n'est pas en leur faveur

Un petit rappel à ceux qui croient que la coupe Grey est dans le sac pour les Alouettes de Montréal après leur saison exceptionnelle. C'est vrai qu'ils ont présenté le meilleur dossier de la ligue avec 15 victoires et 3 défaites et qu'ils ont remporté le titre de leur section avec une avance de 6 matchs sur Hamilton.

Mais attention, car dans l'histoire de la LCF, sept autres équipes ont gagné 15 parties ou plus en une année ; seulement trois d'entre elles ont gagné la coupe Grey : Baltimore en 1995 et Toronto en 1996 et 1997. Edmonton (16 victoires en 1989), Calgary (15 victoires en 1993 et 1994) furent éliminés en finale de l'Ouest, alors qu'en 1995 les Stampeders se sont inclinés de Baltimore en finale de la coupe Grey.

Depuis 1970, trois équipes ont terminé au premier rang de leur section par plus de 6 matchs et aucune de ces formations n'a capturé la coupe Grey. En 1981, Hamilton a été éliminé en finale de l'Est, alors qu'en 1989, Edmonton a perdu la finale de l'Ouest. En 1993, Winnipeg a terminé au premier rang de la section Est avec 8 matchs d'avance pour ensuite perdre la coupe Grey contre les Eskimos d'Edmonton.

Quiz sport

Réponse du quiz du 3 novembre : Luc Robitaille qui est intronisé aujourd'hui au Temple de la renommée du hockey.

La prochaine question quiz sera le mardi 10 novembre.

vendredi 6 novembre 2009

Jeux d'hiver de Cortina d'Ampezzo de 1956

Les Jeux d'hiver de Cortina d'Ampezzo marquèrent l'entrée en scène de l'U.R.S.S. Les Soviétiques se présentèrent en Italie avec une formation puissante et succédèrent la Norvège au sommet du classement des médailles. Yevgeny Grishin gagna deux médailles d'or en patinage de vitesse (500 mètres et 1 500 mètres) en établissant deux records mondiaux. Au hockey, l'U.R.S.S. causa une grande surprise en remportant l'or, tout en présentant un dossier parfait de cinq victoires en autant de matchs. Le haut fait de ces Jeux fut la prestation incroyable du skieur autrichien Anton Sailer, qui réussit un triplé historique, remportant l'or en descente, au slalom et au slalom géant. La domination de Sailer fut remarquable : il gagne le slalom géant par plus de six secondes et le slalom par plus de quatre secondes. Le Suédois Sixten Jernberg gagna quatre médailles en ski de fond, dont une d'or. En patinage artistique, les États-Unis dominèrent. Du côté masculin, trois Américains montèrent sur le podium : Hayes Jenkins obtint l'or, devant Ronald Robertson (argent) et son frère David Jenkins. Chez les femmes, Tenley Albright, des États-Unis, remporta le titre devant sa compatriote Carol Heiss.

Date des jeux
: 26 janvier 1956 au 5 février 1956

Nombre de pays
: 32 comités olympiques nationaux

Nombre d'athlètes
: 821 (687 hommes et 134 femmes)

Nombre d'athlètes canadiens
: 35 (27 hommes et 8 femmes)

Porte-drapeau canadien
: Norris Bowden (patinage artistique)

Fait saillant canadien
: Lucile Wheeler remporta la médaille de bronze en descente ; c'était la première médaille canadienne en ski alpin aux Jeux d'hiver. En hockey sur glace, le Canada affronta pour la première fois l'U.R.S.S.


Cliquer sur le lien suivant pour consulter les tous les résultats canadiens aux Jeux d'hiver de Cortina d'Ampezzo : voir les résultats du Canada aux Jeux de Cortina d'Ampezzo

mardi 3 novembre 2009

Quiz sport

Je me classe présentement au dixième rang des buteurs de l'histoire de la LNH. Je suis membre du Temple de la renommée de la LHJMQ et je serai admis au Temple de la renommée du hockey le 9 novembre prochain. Qui suis-je ? Réponse le 9 novembre.

Réponse du quiz du 27 octobre : les gardiens de but André Gill, Mario Gosselin, Mario Lessard, Robert Perreault et Claude Pronovost ont tous réussi un jeu blanc à leur début dans la LNH.

lundi 2 novembre 2009

Jacques Plante et le masque protecteur

C'était il y a 50 ans. Le 1er novembre 1959, Jacques Plante porta pour la première fois le masque protecteur au cours d'un match de la Ligue nationale de hockey. Au cours d'un affrontement contre les Rangers de New York, Plante fut atteint au visage par un puissant tir d'Andy Bathgate. À son retour de l'infirmerie, Plante portait un masque ; il imposa cette condition pour revenir au jeu. Les Canadiens de Montréal allaient gagner la rencontre 3 à 1.