lundi 31 août 2009

Coup de genou... DOWN UNDER !!!

Félicitations à la grande nageuse australienne Dawn Fraser, quadruple médaillée d'or (et quatre fois médaillée d'argent) entre 1956 et 1964, qui a neutralisé un ado qui s'était introduit en pleine nuit dans le domicile de sa fille. Fraser, qui aura 72 ans vendredi prochain, a gagné le combat grâce à la prise des cheveux et des oreilles et avec un coup de genou... "down under".

Dawn Fraser fights off intruder

vendredi 28 août 2009

U.S. Open

À l'aube de l'édition 2009 du U.S. Open, voici un bref historique de cette compétition.

Du Rhode Island à New York

Le 31 août 1881, la United States Lawn Tennis Association organisa son premier championnat national, réservé aux hommes (en simple et en double) à Newport, dans le Rhode Island. C’était quatre ans après la première édition de Wimbledon. Pour l’occasion 26 tennismen se disputaient la palme et Richard Sears fut sacré champion, titre qu’il conserva jusqu’en 1887.

Tout au long de son histoire, le U.S. Open se distingua des autres tournois du grand chelem. Par exemple, les compétitions du double féminin (début en 1890) et du double mixte (début en 1892) apparurent bien avant celles de Wimbledon, de Roland-Garros ou de l’Open d’Australie. Également le U.S. Open est l’un des rares tournois de tennis à ne pas avoir été perturbé par les deux Guerres mondiales.

En 1915, le U.S. Open déménagea à New York, plus précisément au «West Side Tennis Club» de Forest Hills. Le site est gigantesque et unique. On y aménage un central, en forme de fer à cheval, de 14 000 places assises. Dans l’enceinte principale, on pouvait jouer sur trois terrains latéraux, une idée tirée des cirques à trois pistes.

De 1915 à 1925, deux hommes dominèrent ce tournoi: Bill Johnston avec deux titres et Bill Tilden avec six titres consécutifs. En 1920, ils se sont livrés un duel épique, tellement que les spectateurs n’ont pas aperçu un avionqui s’est écrasé tout près du stade. Tilden ajouta un septième championnat en 1929 pour égaler le record de Sears. Chez les dames, la Norvégienne Bjurstedt, qui devint par mariage l’Américaine Mallory, remporta sept titres, tout comme Helen Wills-Moody. Des records qui tiennent toujours en 1994 et qui pourraient durer longtemps.

Un nouveau départ à Flushing Meadows

L’ère du tennis open débuta difficilement aux États-Unis. En 1968 et en 1969 deux tournois furent organisés. Il y avait une compétition réservée aux amateurs et une pour les professionnels. En 1968, Arthur Ashe remporta les deux titres!!! Finalement le U.S Open de 1970 est ouvert à tous. Au milieu des années 1970, la USTF (United States Tennis Federation) constata que le site de Forest Hills ne convenait plus aux besoins du tennis moderne. Alors la USTF achèta des terrains dans la banlieue new-yorkaise pour y construire un complexe de tennis ultramoderne.

Qui dit banlieue, dit havre de paix, donc l’endroit idéal pour l’élite mondiale du tennis. Pas vraiment puisque les cerveaux du tennis américain choisirent le site de l’exposition internationale de New York de 1939 et de 1964, à proximité de l’aéroport La Guardia. Le 28 août 1978, le National Tennis Center fut inauguré par la veuve du musicien Louis Armstrong. La USTF innova avec une nouvelle surface, le ciment et des sessions de tennis jouées en soirée. De 1978 à 1987, trois joueurs s’échangent le titre: Connors, McEnroe et Lendl. Connors demeure le seul joueur à avoir gagné le U.S. Open sur trois surfaces différentes; l’herbe et la terre battue à Forest Hills et le ciment à Flushing Meadows.

Dès 1978, le réseau de télévision CBS s’appropria les droits de retransmission du tournoi. Ce fut la fin du U.S. Open et le début du «CBS Open»! L’horaire du tournoi, surtout le week-end, fut fait en fonction du puissant réseau américain. Ce qui provoqua des situations ridicules comme disputer une demi-finale masculine moins de vingt-quatre heures avant la finale, qui elle débuta après la conclusion du traditionnel match de football à CBS. En 1984, John McEnroe dut lutter jusqu’à 23 heures le samedi pour vaincre Connors et le lendemain il disputa la finale à 16 heures. Les animateurs de CBS aiment dire que le U.S. Open est le tournoi le plus difficile à remporter. Peut-être l’horaire des parties y est-il pour quelque chose ? Le U.S. Open c’est le ciment, l’aéroport La Guardia, les spectateurs bruyants surtout le soir. Voilà un peu ce qui explique les insuccès de plusieurs joueurs à Flushing Meadows, dont Bjorn Borg.

mercredi 26 août 2009

Panthéon des sports du Québec

Félicitations aux six nouveaux membres du Panthéon des sports du Québec : Caroline Brunet (canoë-kayak), Nicolas Fontaine (ski acrobatique), Marc Tardif (hockey), Mélanie Turgeon (ski alpin), Maurice «Mad Dog» Vachon (lutte) et Claude Mouton (bâtisseur). Ils seront intronisés le lundi 9 novembre 2009.

Quiz sport

Qui suis-je ? J’ai remporté le trophée Hart (joueur le plus utile à son équipe en saison dans la Ligue nationale de hockey) avec une équipe qui termina au dernier rang au classement général et sans être nommé sur l’une des deux équipes d’étoiles de la LNH cette saison là. Je suis le seul hockeyeur à avoir accompli cet « exploit ». Réponse le 1er septembre.

Réponse du quiz du 18 août : Vincent Damphousse qui a amassé 1205 points en carrière dans la LNH.

mardi 18 août 2009

Baseball en bref...

En atteignant la marque des 100 points produits pour une neuvième saison, Albert Pujols des Cardinals de Saint Louis est devenu le septième joueur actif à accomplir cet exploit : il rejoint Carlos Delgado, Vladimir Guerrero, Chipper Jones, Manny Ramirez, Alex Rodriguez et Jim Thome.

Tim Lincecum, des Giants de San Francisco, est l'un des favoris pour remporter le trophée Cy-Young et s'il le gagne il deviendrait seulement le quatrième lanceur de la Ligue nationale à mériter cet honneur lors de deux saisons consécutives. Les trois autres sont : Sandy Koufax (1965 & 1966), Greg Maddux (1992, 1993, 1994 & 1995) et Randy Johnson (1999, 2000 & 2001). Dans la Ligue américaine, ils sont quatre lanceurs à avoir réussi cet exploit : Denny McClain (1968 & 1969), Jim Palmer (1975 & 1976), Roger Clemens à deux reprises (1986-1987 et 1997-1998) et Pedro Martinez (1999 & 2000).

Quiz sport

Deux joueurs de l'édition 1983-1984 des Voisins de Laval de la LHJMQ ont récolté plus de 1 000 points dans la Ligue nationale de hockey. L'un des deux est Mario Lemieux, mais qui est l'autre ? Réponse le 25 août.

Réponse du quiz du 11 août : Robert Bédard en 1955, 1957 et 1958.

mardi 11 août 2009

Quiz sport

Tennisman canadien qui a remporté à trois occasions les Internationaux de tennis du Canada. Qui suis-je ? Réponse le 18 août.

Réponse du quiz du 4 août : Frank Viola contre Orel Hersheiser en 1989 et Roger Clemens contre Tom Glavine en 1999.

mardi 4 août 2009

Témiscaming en vedette !

Le 27 janvier 1975 à Kansas City, la ville de Témiscaming fut en vedette. Fait inusité dans les annales de la Ligue nationale de hockey, car trois joueurs natifs de Témiscaming (2500 habitants) participèrent à un même match : André Savard et Jake Rathwell pour les Bruins de Boston et Richard Lemieux pour les Scouts de Kansas City.

Quiz sport

Dans toute l'histoire du baseball majeur, il est arrivé à seulement deux occasions que les récipiendaires en titres du trophée Cy-Young s'affrontent lors d'un match en saison. Quels furent ces deux duels de lanceurs ? Réponse le 11 août.

Réponse du quiz du 29 juillet : FC Nantes lors d'un match amical disputé le 4 juillet 1983 au Stade olympique.