jeudi 26 mars 2009

World Baseball Classic : une formule à revoir

La World Baseball Classic s'est (finalement) terminée en nous offrant une excellente finale, remportée par le Japon. Autant la finale fut palpitante, autant le tournoi nous a laissé sur notre appétit. La formule de la compétition doit être révisée. Trop long et surtout trop difficile à suivre. Par exemple, le Japon et la Corée du Sud ont joué neuf matchs (incluant la finale) et combien de fois se sont-ils affrontés ? À cinq reprises !!!

Pour l'édition 2009 de la "Classique", seulement trois pays (parmi les favoris) s'étaient préparé sérieusement : Japon, Corée du Sud et Cuba. Les Japonais et les Coréens s'entraînaient depuis le début du mois de janvier. Les Américains ont traité cette compétition comme un match d'étoiles, alors que leur gérant Davey Johnson n'a pas voulu froisser l'égo de ses joueurs dans sa façon de gérer les matchs (préférant Jeter comme arrêt-court partant à la place de Jimmy Rollins).

Si le baseball majeur veut connaître du succès avec son tournoi en 2013, il doit le simplifier. Pourquoi ne pas copier la formule de la coupe Canada (hockey) ; un tournoi invitation de six (ou huit) équipes qui s'affrontent en tournoi rotation avec les quatre premiers se qualifiant pour les demi-finales. Et raccourcir le calendrier du tournoi à moins de deux semaines et éviter de jouer des parties sur tous les continents... Maintenant le baseball n'est plus une discipline olympique, la World Baseball Classic devient la compétition de baseball par excellence pour plusieurs nations.

mardi 24 mars 2009

Armand Mondou - hockeyeur natif de Saint-David


Récemment Monsieur Jacques Crépeau, de la Société d'histoire de Saint-David, m'informait qu'Armand Mondou, un hockeyeur qui évolua avec les Canadiens de Montréal de 1928 à 1940, était né à Saint-David et non à Yamaska comme l'indiquent de nombreuses sources sur le hockey.

Monsieur Crépeau mentionne que "l'on peut lire dans les registres de la paroisse de Saint-David : Le vingt-huit juin mil neuf cent cinq, nous prêtre soussigné avons baptisé Joseph Armand né la veille enfant légitime de Joseph Mondoux, cultivateur et de Rosianne Hébert de cette paroisse. (Bien que le prêtre qui a présidé la cérémonie du baptême a inscrit Mondoux comme nom de famille, Armand signait Mondou.) Au moment de la naissance d’Armand, la famille Joseph Mondoux habitait la maison que l’on retrouve aujourd’hui au 201, rue Principale et qui était alors située plus près du coin mais elle a été déplacée pour faire place à la route 122. Monsieur Mondoux a vendu sa terre en 1911, probablement pour aller habiter à Sorel où, d’après le recensement, on le retrouve avec sa femme et leurs six enfants : Rodolphe, Rose-Anna, Éva, Wellie, Armand et Yvette."


Merci beaucoup Jacques Crépeau de partager cette information. On peut également lire l’article de Jacques Crépeau sur Armand Mondou dans la Gazette de Saint-David (édition de mars 2009).

lundi 23 mars 2009

Le blog du Panthéon des sports du Québec

Pour ceux et celles qui aimeraient découvrir (ou redécouvrir) les athlètes qui ont bâti notre riche patrimoine sportif, il y a maintenant un excellent blog sur le sujet : http://www.psdq.blogspot.com/. C'est très bien fait et Monsieur Paul Foisy, historien du sport, est à la tête de ce projet.

Sur www.explorare.net, il y a également une entrée portant sur le Panthéon des sports du Québec avec des liens vers les biographies des membres intronisés.

Il existe également un groupe dans Facebook sur le Panthéon des sports du Québec.

Les plus grands effondrements du sport montréalais...

Les Canadiens de Montréal ont perdu 19 de leurs 28 derniers matchs et sont présentement en danger d'être exclus des séries éliminatoires. Si leur glissade se poursuit, les Canadiens vont rejoindre d'autres équipes montréalaises qui se sont effondrées de façon spectaculaire.

Expos de Montréal - 1989

Les Expos de Montréal formaient une équipe très équilibrée et après avoir fait l'acquisition de Mark Langston au mois de mai, étaient au sommet de la division Est de la Ligue nationale. Le 4 août, ils présentaient un dosser de 63 victoires et 45 défaites et semblaient en excellente position pour remporter un premier titre de division depuis 1981. Ce soir-là, ils amorçaient une série de six matchs sur la route (les trois premiers contre les Mets de New York au Shea Stadium et les trois suivants contre les Cubs de Chicago au Wrigley Field). Ils ont perdu ces six rencontres et ont conclu la saison en gagnant seulement 18 des 54 dernières parties. Les Expos ont terminé en quatrième position de leur section (81 victoires et 81 défaites) à 12 matchs de la première position.

Alouettes de Montréal - 2001

Depuis leur retour à Montréal en 1996, les Alouettes avaient toujours remporté au moins 12 parties par saison. En 2001, Montréal était la ville hôtesse du match de la coupe Grey et les Alouettes débutèrent la saison en force. Au 17 septembre, ils avaient un dossier de 9 victoires et seulement 2 défaites, en route vers une autre participation à la finale de la coupe Grey pensait-on. Il s'en suit l'un des plus grands effondrements possibles. L'équipe perdit ses 7 derniers matchs pour terminer la saison avec un dossier de ,500 et fut éliminé par Hamilton en demi-finales de division.

Impact de Montréal - 2009

En quarts de finale de la CONCACAF Champions League. L'Impact de Montréal gagna aisément (2 à 0) le match aller contre Club Santos Laguna du Mexique devant 55 571 spectateurs au Stade olympique. Lors du match retour, l'Impact menait 2 à 1 à la mi-temps et semblait en position de commande pour accéder aux demi-finales, mais il encaissa quatre buts (dont deux dans la dernière minute de jeu) pour être éliminé.

Machine de Montréal - 1991 & 1992

La Machine de Montréal, c'était la nouvelle équipe de football qui évoluait dans la Ligue mondiale de football américain. La Machine remporta le premier match de son histoire (un gain de 20 à 5 contre Birmingham), puis s'inclina contre Barcelone (34 à 10) devant 53 238 spectateurs lors de son match inaugural au Stade olympique. L'équipe avait un dossier de 2 victoires et 1 défaite quand elle subit, coup sur coup, deux raclées : des revers de 44-0 contre NewYork-New Jersey et de 45-7 contre Londres. La Machine termina la campagne en perdant 5 de ses 7 derniers matchs. L’année suivante, Montréal présenta un dossier de 2 victoires en 10 parties et cessa ses activités au terme de la saison 1992.

Voisins de Laval - 1984

Les Voisins de Laval, menés par Mario Lemieux et ses 282 points, ont connu une saison de rêve : 54 victoires et 16 défaites. De plus, ils ont remporté facilement la coupe du Président à titre de champion des séries éliminatoires de la LHJMQ. Grand favori au tournoi de la coupe Memorial disputé à Kitchener en Ontario, Laval perdit ses trois matchs alors que Lemieux était limité à 1 but en 3 parties.

dimanche 22 mars 2009

Olympiens Canadiens / Canadians Olympians

Message à tous les olympiens canadiens (actifs ou à la retraite). S.V.P. me contacter afin que je puisse vous faire parvenir un questionnaire sur votre carrière. Aller sur www.explorare.net et donner-moi votre courriel. Merci à l'avance.

Message to all Canadian Olympians (active or retired). Please contact me so that I can send you a questionnaire about your career. Please go to www.explorare.net and give me your email. Thanks in advance.

March Madness on Demand

Une belle découverte et une excellente façon de suivre le grand rituel américain du March Madness est d'aller sur le site http://mmod.ncaa.com. Tous les matchs sont diffusés en direct et on peut facilement regarder la rencontre de notre choix et naviguer d'une partie à l'autre comme bon nous semble. Aucun problème au niveau de la connexion. J'ai déjà passé quatre belles journées de basketball. Vivement les Sweet 16 qui commencent dès le 26 mars.